Conseil d’administration

Mot de la présidente

Chers membres, partenaires, amis et sympathisants de l’ACVT,

C’est un honneur pour moi d’occuper le poste de présidente de l’ACVT. Soyez assurés que je prends à cœur toutes les responsabilités et les défis associés à cette fonction.

En 2015, nous avons eu la grande joie de voir le travail acharné que nous et nos partenaires d’une expertise et d’une générosité sans pareil avons consacré à la campagne Réparons les torts porter fruit, lorsque le gouvernement du Canada a annoncé la création du Programme de contribution aux survivants de la thalidomide et du Fonds d’aide médicale extraordinaire. Cette victoire fut incontestablement un moment-clé dans l’histoire de l’ACVT et dans celle du Canada. Cette annonce a changé la vie des survivantes et survivants canadiens de la thalidomide, dont la majorité est confrontée à une dégénérescence physique prématurée et à une grande vulnérabilité, en raison des malformations causées par la thalidomide.

Sans remettre en question les mérites du Programme, l’ACVT s’engage, dans les années à venir, à surveiller ce dernier de près afin de nous assurer qu’il soit correctement financé et administré, en toute transparence. Notre principale préoccupation est que le programme réponde toujours adéquatement aux besoins des survivants canadiens de la thalidomide, afin que nous puissions vieillir dans la dignité.

Ayant remporté cette importante bataille, qui fut l’un des principaux objectifs de l’ACVT dès sa création, nous pouvons maintenant mettre une portion de nos énergies dans d’autres projets. Bien sûr, servir nos membres en leur offrant des occasions de se rassembler dans le cadre de divers événements et leur offrir du soutien au besoin est notre principale préoccupation pour les années à venir.

Forts de nos luttes, de nos expériences et de nos victoires, nous souhaitons également que l’ACVT utilise sa voix pour promouvoir la pharmacovigilance, afin que la tragédie de la thalidomide ne sombre pas dans l’oubli. Nous croyons fermement qu’en partageant notre histoire à nous, survivantes et survivants de la thalidomide, l’ACVT peut contribuer à faire de notre monde un endroit plus sûr pour les enfants à naître.

Photo de Theresa Vachon

Theresa Vachon – Membre en général
Présidente de l’ACVT

Autres membres du conseil d’administration

Dominic Sigouin – Représentant de l’Ontario
Vice-président

Nouvellement retraité, Dominic Sigouin s’implique au sein de l’ACVT depuis plusieurs années. Diplômé universitaire en administration des affaires et en sciences de l’activité physique, il a travaillé dans le milieu communautaire auprès d’une clientèle variée, notamment auprès d’adolescents ayant des troubles comportementaux et d’athlète ayant une déficience intellectuelle.

Photo de Monsieur Dominic Sigouin

Myriam Bouffard – Représentante du Québec
Trésorière

Après avoir  travaillé au sein de la fonction publique fédérale pendant 28 ans, Myriam Bouffard est aujourd’hui à la retraite. Survivante de la thalidomide, maman d’un jeune homme de 30 ans et grand-mère d’une petite-fille de 6 ans, elle est membre du conseil d’administration de l’ACVT depuis quelques années. Ce rôle qui lui tient à coeur lui permet d’apporter support, aide et conseil à la directrice générale ainsi qu’aux membres de l’ACVT.

Photo de Myriam Bouffard

Mario Dufour – Représentant du Québec
Secrétaire

Depuis 35 ans déjà, Mario Dufour est conseiller en vente électronique. Plus jeune, ses malformations ne l’ont pas empêché de remporter un trophée de ski nautique et d’être champion de patin à roulettes. Entre sa carrière, ses exploits sportifs et son implication au sein du conseil d’administration de l’ACVT, sa plus grande réussite reste sa femme et ses trois enfants.

Photo de Mario Dufour

Gregor Wolbring – Représentant de la région de l’Ouest
Administrateur

Gregor Wolbring est un thalidomidien originaire de l’Allemagne vivant au Canada depuis 1992. Il est Professeur associé en Études du handicap à l’Université de Calgary. Ses travaux se concentrent principalement sur l’impact des sciences et technologies émergentes sur les personnes en situation de handicap.

Photo de Gregor Wolbring

Jane Rogerson – Représentante de la région de l’Est
Administratrice